Licence Regio Chimica

La licence transfrontalière en chimie, Regio Chimica, est une formation de trois ans en chimie, intégrant les cultures des trois pays frontaliers du Rhin supérieur (France, Allemagne, Suisse). Née d’une idée originale de Serge Neunlist, ancien directeur de l’Ecole nationale supérieure de chimie de Mulhouse (ENSCMu), cette licence est le fruit de la collaboration de l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Mulhouse (ENSCMu) et de la Faculté des Sciences et Techniques (FST) de l’Université de Haute-Alsace, avec l’Université Albert Ludwigs de Freiburg.

Le principe de Regio Chimica

La licence transfrontalière en chimie, Regio Chimica, offre la possibilité unique d’allier sciences et enseignements culturels, en pratiquant trois langues (français, allemand, anglais) et en vivant alternativement en France et en Allemagne. Principalement titulaires d’un baccalauréat scientifique, les étudiants français et allemands étudient ensemble les deux premières années et terminent leur cursus dans l’université de leur choix en 3ème année, selon les spécialités choisies. Ils bénéficient d’un accompagnement spécifique dans cette expérience transfrontalière via l’enseignement interculturel, particularité de la formation.

 

 

Ils en parlent…

Les compétences interculturelles, un plus pour la région du Rhin supérieur
« Le développement de la région du Rhin supérieur a besoin de locomotives (Zugpferde) pour qui les compétences interculturelles sont inscrites dans les gènes. Une prise de conscience qui fut l’idée générique de Regio Chimica au tout début du 3ème millénaire. Aujourd’hui, la conviction que notre société requiert des acteurs pluriculturels, possédant une compétence d’adaptation et de décodage consciente des situations nouvelles est répandue et nous avons la faiblesse de croire que la mise en place de Regio Chimica et, par extension, du Centre de compétences transfrontalières NovaTris à l’UHA y ont sensiblement contribué. La dynamique engagée par Regio Chimica dès 2010, après 3 ans de préparation intensive et collégiale par des locomotives convaincues tant à Freiburg qu’à Mulhouse a permis une avancée significative : la mise en place, en parallèle aux enseignements ‘‘coeur de métier’’ de la chimie, d’enseignements interculturels spécifiques (module conçu par l’Euro-Institut) pour accompagner les étudiants, le temps de leurs études, à prendre conscience des cultures universitaires différentes avec leurs normes, valeurs et codes tacites afin de prendre du recul, d’apprendre à rebondir, à reconstruire de nouveaux repères et développer ainsi une réelle compétence interculturelle, utile pour les études et surtout pour leur future vie professionnelle. Une vraie démarche compétence… à démultiplier ! »

Serge Neunlist, Vice-Président en charge des Relations Internationales de l’Université de Haute-Alsace et Florence Duchêne-Lacroix, NovaTris

Une expérience passionnante
« L’expérience que j’ai vécue dans le cadre du cursus Regio Chimica, au sein d’un groupe bilingue d’étudiants, peut se résumer à un qualificatif : passionnante. J’ai beaucoup appris sur la culture allemande et certainement autant sur moi-même et sur ma propre culture. Après ces trois années d’études, je peux affirmer que je me sens à l’aise en France tout comme en Allemagne, mais aussi que je possède les outils interculturels nécessaires pour me confronter à une nouvelle culture. »

Pauline Bentz, diplômée Regio Chimica en 2013

Une formation transfrontalière répondant au marché de l’emploi
« Le cursus transfrontalier Regio Chimica, porté depuis quatre ans par nos universités, est enrichissant à de nombreux points de vue. Les étudiants mais aussi les facultés des deux pays mettent en œuvre des méthodes d’apprentissage qui apportent en fin de compte plus de compréhension, de tolérance et de meilleures collaborations. Les compétences interculturelles et la sensibilisation aux autres cultures, développées par les étudiants durant leurs trois années d’études, sont un réel atout pour leur future carrière. Elles leur permettent d’envisager avec sérénité un poste de scientifique transfrontalier dans le bassin rhénan ou ailleurs dans le monde. Ainsi, la région du Rhin supérieur, au travers des entreprises et des collaborations de recherche, bénéficie également de Regio Chimica et des compétences attractives de ses étudiants. »

Harald Hillebrecht (Université de Freiburg) et Christophe Krembel (Université de Haute-Alsace), directeurs de la licence Regio Chimica

Contact France :
Florence Bally-Le Gall, Université de Haute-Alsace
Tel : +33 (0)3 89 33 68 54
Mail : regiochimica.enscmu@uha.fr
Site web : www.enscmu.uha.fr/regio-chimica

Contact Allemagne :
Brigitte Mundinger, Albert-Ludwigs-Universität Freiburg
Tel : +49 (0)761 203 6133
Mail : regiochimica@uni-freiburg.de
Site web : www.regiochimica.uni-freiburg.de